Derniers articles parus Littérature et Idée Mythopoétique Poétique du récit Espaces littéraires transculturels Perspectives critiques en littérature et poétique comparées Recherches sur la littérature russe Musique et littérature Observatoire des écritures contemporaines
Recherche par auteur étudié  :
Recherche par thème  :
Recherche dans tout le site :
Littérature et idée
La représentation de la violence dans  À quoi rêvent les loups, L’immeuble Yacoubian et  Le Dernier Été de la raison
La représentation de la violence dans À quoi rêvent les loups, L’immeuble Yacoubian et Le Dernier Été de la raison
    

 

Dans l’histoire contemporaine, l’irruption de la violence de l’islam radical (ou politique) est telle qu’elle semble marquer la fin de l’histoire. Cette violence installe un profond sentiment de pessimisme et de désarroi. Comment dire et interpréter ce désastre ? Quels en sont les signes et les origines ? Les fictions élaborent des poétiques, suggèrent des prismes et des paradigmes pour exprimer cette catastrophe et en envisager les réparations. Dans un ensemble de fictions arabes et francophones, la représentation du fanatisme, et du terrorisme, donne lieu à une approche psychologisante, concentrée sur la subjectivité du protagoniste, suggérant la fatalité de cette violence. Dans À quoi rêvent les loups de Yasmina Khadra et L’immeuble Yacoubian d’Alaa el-Aswany, le point de vue interne du protagoniste, engagé dans le terrorisme religieux et politique, tente de justifier ou d’expliquer son action. Cette perception de l’événement historique met au centre de la représentation le destin individuel. Elle suggère le caractère inintelligible, confus, arbitraire de l’histoire collective. Ces deux récits mettent en lumière le cheminement personnel des futurs terroristes, leur situation sociale misérable, les événements extérieurs, les coïncidences, voire les déterminismes qui les précipitent ans le fondamentalisme. À l’inverse, Salim Bachi inscrit cette violence dans un processus historique. Dans Le Dernier Été de la raison, il fait le choix de raconter ce désastre du point de vue de Boualem Yekker, un libraire persécuté et finalement assassiné par les islamistes.



 


 

>>> Lire tout l'article






___________________________________________________

- Auteur : Mounira Chatti
- Titre : La représentation de la violence dans À quoi rêvent les loups, L’immeuble Yacoubian et Le Dernier Été de la raison
- Date de publication : 02-11-2012
- Publication : Revue Silène. Centre de recherches en littérature et poétique comparées de Paris Ouest-Nanterre-La Défense
- Adresse originale (URL) : http://www.revue-silene.comf/index.php?sp=liv&livre_id=169
- ISSN 2105-2816